Gestion fiduciaire en Suisse : comment ça marche?


À travers l'expression gestion fiduciaire, notamment en Suisse, on entend “la fiducie”. Cette dernière consiste à confier de manière temporaire la gestion de son patrimoine à une tierce personne. La raison d'une fiducie peut être d'ordre pratique ou juste par manque de capacité à faire les opérations qui s’y rattachent. Au fil du temps, la gestion fiduciaire a évolué et ne concerne plus particulièrement la gestion des patrimoines. On peut désormais compter plusieurs aspects de l'administration d'une entreprise même: en partant d'une domiciliation de société jusqu’aux conseils administratifs, sans oublier les conseils bancaires et les conseils financiers.



La gestion fiduciaire en Suisse


Le fiduciaire en Suisse possède de multiples facettes. D’ailleurs, contrairement à celui en France, son premier rôle est d’assurer un suivi de la comptabilité d’une entreprise, qu'elle soit domiciliée en Suisse ou ailleurs. Toutefois, un cabinet fiduciaire peut également intervenir sur le plan fiscal, social, patrimonial ou même dans les ressources humaines (embauche de personnels etc).


Des sociétés de gestion fiduciaire comme Tax Manager ( voir le site ) proposent un large panel de services de qualité pour les clients à Lausanne.


Il est parfois difficile pour un chef d’entreprise de suivre de près toutes les réglementations qui régissent la gestion d’entreprise. En effet, ces réglementations englobent un domaine très vaste en Suisse. Les sujets sont aussi nombreux que des changements peuvent intervenir fréquemment à l'insu des entrepreneurs. De temps en temps, avoir une tierce personne pour effectuer sa gestion fiduciaire s’avère plus fructueux. La législation suisse pénalise en effet fortement les sociétés prises en défaut dans une gestion d'entreprise.


Une fiscalité avantageuse


La contrée helvétique est connue partout dans le monde pour sa fiscalité avantageuse. Elle est aussi connue pour ses tournures assez incongrues. De ce fait, plusieurs particuliers engagent un fiduciaire afin de gérer leur fiscalité. Ces professionnels font en sorte que leurs clients profitent des meilleurs conseils en matière d’impôts tout en leur permettant de jouir du contexte fiscal le plus favorable. C'est en quelque sorte la raison pour laquelle dernièrement, plusieurs personnalités ont décidé de s'y installer.


Pour les entreprises, disposer d'un fiduciaire est synonyme d'avoir une aide inestimable sur le plan fiscal. Les professionnels s'engagent à suivre la fiscalité de l’entreprise, pas à pas dans son évolution. Avant sa création, ils font en sorte que l'entreprise puisse accéder à un état qui lui permet d'avoir un bénéfice optimal en matière d’imposition. Pendant la vie de l’entreprise, ces professionnels offrent leur soutien afin de faire face à une procédure de régularisation si besoin est.


Possibilité de domiciliation d'entreprises


Comme pour d’autres pays de l'Europe occidentale, trouver un local en Suisse n'est pas facile. Certaines personnes ambitieuses ont été freinées dans leur élan d’entrepreneuriat à cause de ce problème de local. D'autant plus que, des fois, les locaux trouvés ne conviennent pas forcément à l'activité que l'on désire exercer.


Engager un fiduciaire permet aussi d'avoir sa domiciliation d'entreprise sans trop se démener pour trouver un local. Ainsi, il serait plus facile de suivre les courriers ou de disposer d’une salle de réunion. Il est toutefois à noter que la fonctionnalité domiciliation d'entreprise n’est pas forcément dans un contrat de gestion fiduciaire. L’intéressé doit se renseigner à ce sujet avant la signature de contrat pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

© Le Courrier - Reproduction interdite