Les vélos électriques sont bons pour votre santé selon une étude.

Vous ne vous en doutiez certainement pas mais selon une étude récente les vélos électrique sont bons pour vos muscles, bien plus que les vélos classiques. Étonnant non? Voici tous les éléments pour comprendre le pourquoi du comment.

Ceux qui font de l'e-bike font plus d'exercice que ceux qui font du vélo musculaire normal, notamment car ils utilisent moins leur voiture. Selon une étude d'une Université Suisse. Cela semble impossible et pourtant une étude scientifique le dit : le vélo électrique est plus sain que le vélo "normal" (qui marche avec les bons vieux muscles). L'étude souligne les énormes avantages des vélos électriques. Selon les données recueillies, ceux qui utilisent le vélo électrique feraient encore plus d'activité physique que ceux qui utilisent le vélo classique! C'est ce qu'affirme l'Université de Zurich en Suisse, publiée par la suite dans une revue spécialisée, cette étude a été réalisée par un ingénieur passionné de mobilité urbaine.

Alors, vélo électrique ou vélo normal ?

L'étude a examiné les habitudes de plusieurs milliers d'adultes dans plusieurs villes européennes différentes. Il s'agissait d'une collecte de données à partir de questionnaires éprouvés et anonymes. Le résultat est clair : l'utilisation d'un VAE vélo à assistance électrique constituerait un exercice plus intense que l'utilisation d'une bicyclette normale sans aucune forme d'assistance. Et oui! Une partie du travail a été réalisée en analysant l'énergie dépensée par différents moyens de transport tels que les vélos électriques, la marche, les vélos classiques et autres. Le résultat de ce test est que les propriétaires de vélos électriques font plus d'exercice que les cyclistes classiques. En effet, on s'attend à ce que ceux qui utilisent un vélo électrique l'utilisent en moyenne plusieurs heures par semaine. Par conséquent, même si l'effort de pédalage est moindre, la durée totale de l'exercice est plus longue. L'âge moyen de ceux qui utilisent un vélo à assistance électrique tend à être plus élevé, à 48 ans, alors que pour le vélo classique, l'âge moyen est de 7 ans de moins, donc plus jeune. Ceux qui roulent en vélo électrique sont également un peu plus gros, en fait l'utilisateur moyen d'un VAE a un indice de masse corporelle (IMC) de 24 environ. Ce chiffre est à comparer aux 23 pour ceux qui utilisent un vélo normal. Cela peut également être lu positivement car le vélo électrique pousse une partie de la population à se déplacer qui pourrait être découragée par la fatigue du vélo musclé.

Par conséquent, les vélos électriques couvrent des distances plus longues que le vélo et c'est également le cas pour la moyenne quotidienne. En effet, un utilisateur de vélo électrique fait moins d'efforts par kilomètre qu'un cycliste normal, mais en parcourant plus de kilomètres, il dépense plus d'énergie dans le calcul final. C'est encore mieux lorsque le VAE remplace un autre moyen de transport motorisé, tel que la voiture pour ne citer qu'elle (et même si c'est un véhicule électrique), mais on peut également penser aux transports en commun, au scooter etc.

Si quelqu'un, en lisant cet article, souhaite s'essayer au cyclisme à assistance électrique, il peut consulter ce site web d'E-xpert Cycles à Besançon l'un des magasins de vélo électrique les plus réputé dans cette région. Vous trouverez, outre une très large gamme de modèles et d'accessoires, un petit guide sur l'utilisation des vélos électriques, avec de nombreux conseils utiles pour ceux qui utilisent un vélo électrique pour la première fois.

Continuez à lire Le Courrier pour en apprendre un peu plus chaque jour!


© Le Courrier - Reproduction interdite - VarMatin.fr Lecourrierdabidjan.info